Une orchestration complexe entre rachis et bassin pouvant dégénérer en pathologies rachidiennes

Les positions statiques, les mouvements répétitifs, le port de charges lourdes, des traumatismes (chocs, fractures, entorses…) entraînent à la fois des troubles musculo-squelettiques et un déséquilibre postural. Egalement, la sédentarité, la vieillesse génèrent des désagréments au niveau des vertèbres, des ligaments, favorisant  de nombreux phénomènes d’inflammations (sciatique, lombalgie, lumbago,spondylarthrite ankylosante…), de lésions au niveau des disques (hernie discale, dégénérescence discale) et d’usure du cartilage (arthrose).

Les muscles spinaux et ceux de la sangle abdominale assurent la mobilité et la stabilité de la colonne vertébrale alors que les disques vertébraux lui donnent de la souplesse et cohésion et les  disques intervertébraux ont un rôle d’amortisseurs de chocs et de pressions sur le rachis, de mobilité et flexibilité entre les vertèbres ; ils sont donc des éléments précieux pour la préventions des pathologies du rachis.

Il est donc important que vous connaissiez la relation entre les vertèbres du rachis et entre celle du rachis et celui du bassin, ainsi que l’action des differents muscles du dos et du bassin pour comprendre et acquérir ou retrouver un bon «équilibre postural », un maximum de mobilité et de proprioception du rachis et des hanches.

Le rachis s’étend de la base du crâne jusqu’au bassin , il est composé 33 vertèbres dont 24 mobiles vertèbres contenant de la moelle épinière , des disques intervertébraux positionnés entre les vertèbres , des ligaments reliant les vertèbres entre elles, de nombreux muscles dont les muscles profonds reliant les vertèbres entre elles et les muscles superficiels , de tendons reliant les muscles aux os permettant d’avoir une posture droite et stable mais également d’effectuer de nombreux mouvements du inclinaison, extension, rotation, traction.

Les exercices que j’enseigne vous permettront de réapprendre à effectuer différents mouvements du rachis et des hanches, de renforcer et d’étirer les groupes musculaires qui les composent et d’acquérir une bonne proprioception vertébrale et du bassin afin de limiter la sollicitation excessives  des lombaires, cervicales et épaules et d’alléger la pression inutiles au niveau les disques vertébraux. Vous serez contrôler les mouvements de votre colonne vertébrale et retrouvez une pression neutre au niveau des disques vertébraux. Ce travail progressif vous  apportera un soulagement des douleurs et un rééquilibrage postural.

Les objectifs des séances sont :

  • Travail de la mobilité vertébrale pour une meilleure répartition des pressions et une meilleure vascularisation
  • Travail de la mobilité du bassin conditionnant les courbures vertébrales
  • Renforcement des stabilisateurs du bassin, et étirement des extenseurs du rachis, extenseurs et fléchisseurs de hanche pour retrouver une courbure naturelle
  • Renforcer les muscles de sangle abdominale  pour une meilleure stabilité de la base de la colonne vertébrale
  • S’auto-agrandir de la tête aux pieds afin d’avoir une nuque allongée et une colonne vertébrale étirée
  • Dénouer les tensions et raideurs allant des cervicales lombaires

Par nos mode vie, par certains sports ou par le vieillissement , nous imposons à notre corps des mauvaises postures le fragilisant et occasionnant des douleurs et/ou des pathologies…

Alors, Prenez soin de votre dos, faites un activité physique qui vise à tonifier et à rééquilibrer vos musclesafin de solutionner votre déséquilibre postural et de limiter ou prévenir les maux ou pathologies du dos .

Il n’est jamais trop tard pour agir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *