Quid de l’approche globale et des techniques de santé naturelle

Il est nécessaire d’effectuer une prise en charge globale pour que vous puissiez retrouver un équilibre global, une énergie vitale. Cette approche s’effectue par :

Un questionnaire approfondi pour identifier vos attentes et d’autre part en savoir plus sur votre histoire, vos antécédents familiaux et personnels, les traitements en cours, les allergies et intolérances, le mode de vie (alimentation, profession, exercice physique, émotionnel, environnemental etc..). Il s’agit du BILAN D’HYGIENE VITAL (HPV)

Ce programme d’hygiène vital (PHV) sera constitué de conseils naturopathiques personnalisés et dédiés pour une prise en charge globale à savoir :

Sur l’alimentation :

« que l’alimentation soit ton seul médicament, ta seule médecine » selon Hippocrate, avec des conseils en nutrition et micro-nutrition. Modifier son alimentation permet de retrouver un équilibre et atténuer les répercussions qu’elle peut engendrer sur l’ensemble de votre corps.

Il est également important de vivre en harmonie avec les saisons et d’anticiper la saison suivante pour booster votre énergie vitale et votre système immunitaire. Chaque saison offre des caractéristiques différenciantes (climat, nature, aliments, microbes, virus, pollen…), auxquelles votre corps est sans cesse obligé de s’adapter.

Sur l’exercice physique :

Pour une élimination des acides faibles/volatils par les voies pulmonaires, la transpiration et l’activation de tous les émonctoires. Bouger c’est stimuler l’organisme

Sur l’hydrologie 

 Choisir son eau pour nettoyer ses milieux cellulaires

Sur l’équilibre psycho-émotionnel 

Gérer ses émotions et niveaux de stress avec la cohérence cardiaque, la méditation, la sophrologie, le yoga, les fleurs de Bach, les élixirs de cristaux

Par des techniques respiratoires 

Prana, cohérence cardiaque, bol d’air Jacquier.

Par des techniques manuelles 

Des massages bien-être (non thérapeutiques), par de la réflexologie énergétique chinoise 

Les produits de la nature

phytothéarapie provient du grec « phyton » signifiant plante et du grec « therapeia » qui veut dire soin. Il s’agit de plantes que l’on qualifie de médicinales.

Gemmothérapie provient du latin « gemmae » qui signifie à la fois bourgeon et pierre précieuse, et du grec « therapeia », qui veut dire soin. Il s’agit de bourgeons végétaux.

Aromathérapie provient du latin « aroma » signifiant arome et du grec « therapeia » qui veut dire soin.  Les composés extraits des plantes utilisées pourront être des huiles essentielles ou bien des hydrolats.

Les élixirs : Les élixirs floraux et de cristaux auront leur place par leurs vibrations, permettront de gérer le stress, les émotions, aideront à dépasser ces états

L’apiculture : Du mot « apis » en latin qui signifie abeille, l’apithérapie c’est l’utiliser des produits récoltés, transformés ou sécrétés par l’abeille (miel, la propolis, le pollen, la gelée royale et le venin) à des fins diététiques et thérapeutiques. Elle renforce notre système immunitaire, à des propriétés antibactériennes, antifongiques, antiseptiques, anti-inflammatoires 

Par d’autres techniques à recommander : reïki, le magnétisme, 𝗮𝗰𝘁𝗶𝗻𝗼𝗹𝗼𝗴𝗶𝗲, chromothérapie, ostéopathie, drainage lymphatique, hijama (ventouse)

C’est la synergie de certaines d’entre elles bien choisies qui permettra le retour ou le maintien à la bonne santé.

  • Sur l’alimentation : « que l’alimentation soit ton seul médicament, ta seule médecine » selon Hippocrate, avec des conseils en nutrition et micro-nutrition. Modifier son alimentation permet de retrouver un équilibre et atténuer les répercussions qu’elle peut engendrer sur l’ensemble de votre corps. Il est également important de tenir compte des saisons, l’hiver demande à la thyroïde d’avantage d’énergie pour que l’organisme puisse répondre au froid