Qu’est-ce que le Pilates ?

Prendre conscience de son corps pour mieux le comprendre et le contrôler

Le Pilates est une activité physique « douce » et complète visant à développer et améliorer votre équilibre musculaire en profondeur entre force et souplesse, en stimulant la maîtrise d’une bonne respiration et l’apprentissage d’une posture précise, limitant ainsi douleurs et blessures persistantes  et d’acquérir une bonne condition physique.

Le Pilates apporte un bien-être et une force intérieure, une meilleure confiance et image de soi . Il harmonise votre silhouette, il contribue à lutter contre l’embonpoint.

Tous les exercices Pilates sont basés sur le respect des 8 principes fondamentaux et les 5 placements du corps.

La philosophie de J. Pilates est d’amener en synergie corps et esprit à ne faire qu’un.

Du petit matériel du type ballon paille, élastic bande, foarm Roller, Cercle…. est utilisé.

Capture d_écran 2018-03-24 à 19.33.49

La méthode Pilates initialement appelée Contrology, est basée sur

LES HUIT FONDAMENTAUX  qui vont contribuer à travailler différentes parties du corps de façon efficace.

  1. La concentration

C’est le principe du « Mind and Body » : De la synergie entre le travail du corps et de l’esprit résultera une perfection dans la pratique et l’exécution du mouvement.

  1. Le centrage

Joseph Pilates considérait le centre du corps comme « la centrale d’énergie ». Savoir le maîtriser permet l’exécution des mouvements dans la sécurité. Le fait de ramener son nombril vers sa colonne vertébrale permet de mettre en action les muscles profonds des abdominaux appelés « transverses ».

  1. La respiration

C’est la synergie entre l’esprit et le corps se faisant au travers de la maîtrise de la respiration. Le principe est d’effectuer une respiration thoracique sans relâcher le centre permet de garantir la bonne exécution du mouvement pendant l’effort. On inspire par le nez et et souffle par la bouche pour obtenir une respiration relâchée et régulière afin d’avoir l’énergie et d’être détendu(e).

  1. L’isolation

C’est la capacité à garder immobile une partie du corps tout en activant une autre partie.

  1. La précision

C’est une concentration sur les  détails de chaque mouvement pour prendre le contrôle : connaitre et mémoriser parfaitement la position de départ et d’arrivée du mouvement tout en maitrisant l’exactitude de l’exécution dans l’espace.

  1. La maîtrise du mouvement

L’objectif premier de la méthode Pilates est d’arriver au contrôle total du corps et du mouvement : Création d’une synergie musculaire et une meilleure coordination en supprimant les mouvements inutiles pour une exécution parfaite des mouvements et un contrôle du corps, de l’esprit et de la respiration.

  1. La fluidité

Les mouvements de la méthode Pilates doivent être effectués avec une grande aisance et légèreté, sans acoup du début à la fin de l’execution.

  1. La fréquence

C’est la répétition des exercices qui permettra une meilleure maîtrise du mouvement, une meilleure fluidité, donc une meilleure efficacité. La fréquence et la régularité de l’entrainement sont les clefs de votre progression.

Capture d_écran 2018-03-24 à 19.33.49

Les exercices Pilates consistent à adopter des postures différentes tout en sollicitant les muscles du corps plus selon une hiérarchie définie. Il s’agit des CINQ REFERENTIELS

Capture d_écran 2018-03-24 à 19.33.49

1.Le bassin en neutre :

un bassin en neutre est un alignement idéal respectant ses courbures naturelles, dans lequel tout un chacun devrait être dans la vie de tous les jours, afin d’éviter toute tension. Pour trouver la position neutre : basculez votre bassin en  rétroversion à l’expiration et en antéversion à l’inspiration. Faites plusieurs aller retour pour le sentir, puis réduisez progressivement les bascules, jusqu’à obtenir un flottement dans le bassin sans tension au niveau des lombaires. Stabilisez et étirez la colonne vertébrale de la tête au coccyx. Votre bassin est en neutre et vous avez conservé la courbure naturelle de vos lombaires. Visualiser votre bassin est une assiette remplie d’eau, si vous basculez votre bassin  en arrière ou en avant vous laissez l’eau s’écouler.

2. Le centrage abdominal

L’engagement des muscles du plancher pelvien situés du coccyx au pubis, muscles constitués des releveurs de l’anus (composés à 70% de fibres lents et endurantes), du périnée et de l’urètre (composés de fibres rapides) est sollicité toujours en premier. Puis, engagement du transverse, muscle le plus profond des abdominaux, formant une gaine, entrainant le ceintrage (aspirer le nombril vers la colonne) lors de sa contraction , il peut travailler en synergie avec les obliques mais attention de ne pas contacter les grands droits. L’intervention de ces muscles servent à remonter les viscères et permet d’exécuter le mouvement en toute sécurité

3.La respiration

Latérale, antérieure, postérieure thoracique. Placez les mains sur vos côtes en mettant vos pouces sur l’arrière. Expirez par le nez et poussez sur vos mains en sentant l’ouverture latérale, antérieure et postérieure de la cage thoracique. Puis expirez par la bouche ouverte avec l’arrière de la gorge. Ces respirations sont lentes, fluides et profondes et le temps de l’inspiration est égal à celui de l’expiration. La respiration a une influence sur le mouvement de la colonne et la stabilisation des spinaux.

4.Les épaules

les épaules doivent être basses et relâchées, les omoplates sont stables. Imaginez que vous glissez vos mains dans vos poches de pantalon de façon à avoir les épaules dans l’alignement du corps.

5. La nuque

La tête est dans le prolongement de la colonne vertébrale ce qui implique que la nuque allongée, le lobe de l’oreille aligné avec l’acromion .Allongé, l’occiput doit être sur le sol.

Les 5 référentiels du corps doivent être maîtrisés dans les différentes positions du Pilates : debout, assis, sur le dos, sur le côté, sur le ventre. Avant d’envisager la pratique du Pilates, il est important de maîtriser ces 5 placements.

Capture d_écran 2018-03-24 à 19.34.21