Les muscles du dos

 

LES MUSCLES SUPERFICIELS

  • LE MUSCLE TRAPEZE :

Il permet de hausser uni et bilatéralement les épaules, flexion arrière tête en arrière, de tourner la tête , rapprocher la scapula de la colonne vertébrale, de tirer l’épaule en arrière, d’abaisser les épaules, de faire basculer en dedans l’angle inférieur de la scapula. Il a un rôle stabilisateur de la scapula

  • LE MUSCLE ELEVATEUR DE LA SCAPULA :

Muscle élévateur de la scapula, il est également, avec le muscle rhomboïde , rapprocheur du membre sur le thorax par la rotation médiale ou spinale (dans le sens des aiguilles d’une montre si l’on considère le côté droit) qu’il entraine.

  • LE MUSCLE GRAND DORSAL :

C’est le seul muscle reliant les ceintures scapulaire et pelvienne, permettant ainsi de rapprocher ces deux ceintures. Il permet de fixer l’épaule mais également de lutter contre le poids du membre supérieur. Il est antagoniste du muscle pectoral (met l’épaule versl’avant). Il  adducteur et rotateur médial du braset  adducteur et abaisseur de la scapula favorisantune meilleure posture. Il permet d’incliner homo-latéralementle buste et soulever le tronc lors de la position assise (muscle providence du paraplégique). Il augmente la lordose lombaire.

  • LE RHOMBOIDE (ensemble des deux muscles Petit et Grand rhomboïdes)

Le rhomboïde est le principal muscle contre le dos voûté en rapprochant les 2 omoplates. C’est un muscle thoracique dorsal, pair, plat, de forme losangique situé entre le rachis et l’omoplate :  Il s’insère sur les vertèbres allant de C7 jusqu’à  T5  pour se terminer sur le bord interne de l’omoplate. Il est élévateur et sa contraction provoque une adduction et une sonnette interne de la scapula (rétropulsion combinée à un abaissement de l’épaule) une bascule vers le bas du moignon de l’épaule).

LES MUSCLES INTERMEDIAIRES

  • LES DENTELE POSTERO SUPERIEUR ET INFERIEUR

Ce sont des muscles pairs, plats et profonds, situés à la partie inférieure du dos, ils participent à l’articulation scapulo-thoracique, d’abaissement des côtes et jouent un rôle dans l’expiration. Ils maintiennent la scapula sur le thorax . Ils s’insèrent de la vertèbre T11 à L3  jusqu’a leurs terminaisons sur l’angle postérieur des 4 dernières côtes

Le dentelé poster-inférieur est réuni par une aponévrose au dentelé postéro- supérieur. Ensemble, ils recouvrent les muscles spinaux.

LES MUSCLES PROFONDS

  • LES ERECTEURS DU RACHIS ou SPINAUX

Les muscles érecteurs du rachis  sont un groupe de 3 muscles profonds : l’ilio-costal, longissimuset l’épineux. Ils permettent de soulager la pression des disques. ils permettent l’extension du rachis , le redressement et  la flexion du buste. Ils ont donc un rôle dans l’auto agrandissement, le soutien et la stabilisation du rachis permettant une posture correcte.

  1. L’ilio costal ou long costal : insertion de la crête du sacrum et à l’arrière des crêtes iliaques pour se terminer à C3 sur les 12 côtes . Il permet de l’extension du rachis et la flexion latérale.
  2. Longissimus ou long dorsal : insertion par une aponévrose sur le sacrum et à l’arrière des crêtes iliaques et se termine au niveau du processus transverses de toutes les vertèbres thoraciques et bord latéral du tubercule des neuf dernières côtes. Il monte donc en arrière des multifides et les recouvre. Il correspond à une large bande musculaire recouverte par les dentelés postérieurs, rhomboïde et grand dorsal et trapèze. Il permet de l’extension du rachis et participe à la stabilisation de la charnière costo-transversaire.
  3. L’épineux : il s’insère de la T1 à la T10 aux épineuses T11 àL12. Il permet l’extension du rachis et à le maintenir érigé lors de la station debout.
  • LES MULTIFIDES ou LES TRANSVERSAIRES EPINEUX 

Ce sont des muscles thoraciques dorsaux les plus profonds, larges et médians. Ils sont constitués de 4 faisceaux ; court et long rotateur, court et long mutlifide. Ils sont extenseurs, fléchisseurs latéraux et rotateurs des vertèbres. En contrôlant l’extension de la colonne vertébrale dans la rotation du buste, les multitudes ont un rôle dans la stabilité du rachis et le contrôle de sa stabilité. Ils s’insèrent sur les processus épineux des vertèbres, au niveau des parties antérieure et postérieure pour se terminer sur les processus transverses des vertèbres.

  • LES INTEREPINEUX

Ils stabilisent la colonne vertébrale et contribuent au contrôle de celle-ci, ils sont  extenseur du rachis. Ils sont situés entre les processus épineux des vertèbres et permettent de les lier. ils sont développés sur les cervicales et les lombaires, en revanche  absents entre T3 et T11.

  • LES INTERTRANSVERSAIRES

Ils jouent un rôle important dans le maintien de la posture en stabilisant les vertèbres adjacentes lors des mouvements de la colonne vertébrale. Ils facilitent ainsi l’action des muscles du dos. Ces petits muscles sont situés entre les processus transverses de deux vertèbres accolées. ils s’insèrent sur le bord inférieur du processus transverse pour se finir sur le bord supérieur de celui-ci. En revanche, ils sont absents au thorax